Welcome to Dext, formerly Receipt Bank and Xavier. Find out what’s new in our products here.

Collaborateurs : découvrez quels sont les métiers de demain qui vous correspondent le mieux

Les évolutions technologiques et réglementaires vont réduire drastiquement le temps passé à la saisie comptable et au pointage des comptes dans les années à venir. 

Dans ces conditions, quelles compétences développer pour s’adapter aux besoins de demain ? Nous vous proposons quelques exemples de profils d’avenir au sein des cabinets, pour alimenter votre réflexion et pourquoi pas susciter des vocations !

La transformation digitale des cabinets va forcément avoir des conséquences lourdes sur les tâches exercées par les collaborateurs, et donc sur les compétences attendues au sein des cabinets. L’automatisation croissante des tâches de saisie et la généralisation de la facturation électronique, mais aussi l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché de la comptabilité, vont bouleverser les métiers que nous connaissons aujourd’hui.

Mais concrètement, quelles seront les compétences recherchées demain ? Quels sont les profils qui vous correspondent le mieux ?

Dext, résolument du côté des collaborateurs et des experts-comptables en cette période de transition numérique, vous propose quelques exemples de métiers émergents.

La liste n’est évidemment pas exhaustive, il ne s’agit ici que de tracer quelques pistes ! Pour plus d’informations, vous pouvez vous référer à l’étude « Etude prospective sur la profession comptable et les métiers de demain », publiée par le CSOEC, ainsi qu’à l’étude « Quels métiers demain ? », publiée par le think tank les Moulins. Pour en savoir plus sur les besoins des entreprises dans les années à venir, vous pouvez également consulter notre étude « Les futurs besoins des entreprises françaises – Étude 2021 ».

Le référent digital

Son rôle est d’accompagner le déploiement des nouveaux outils au sein du cabinet en suscitant l’adhésion des équipes, et en étant disponible pour lever les éventuels blocages. En d’autres termes, il doit être la « locomotive » du changement au sein du cabinet.

Le référent digital doit avoir une excellente maîtrise des outils digitaux, mais aussi une très bonne connaissance du cabinet, de son organisation et ses procédures. Il doit disposer de solides qualités d’organisation et d’aptitudes relationnelles, mais aussi d’une excellente pédagogie pour pouvoir jouer un rôle moteur et accompagner le changement. 

Qui peut assumer ce poste ? Le plus souvent, le choix se fait naturellement. Dit autrement, le référent digital est le collaborateur qui sauve généralement votre journée de travail lorsque vous rencontrez un problème de logiciel. Il peut s’agir d’un expert-comptable ou d’un collaborateur, le diplôme n’étant pas un critère de choix dans ce domaine. 

Ce profil peut vous intéresser… si c’est vous qu’on sollicite à chaque fois qu’il faut former un nouvel arrivant ou qu’une difficulté sur un outil de production surgit. 

Le data controller

D’ici quelques années, la part consacrée à la tenue comptable dans la journée d’un collaborateur devrait très fortement diminuer. C’est déjà le cas avec l’arrivée de solutions d’automatisation de la collecte, comme Dext, mais ce le sera plus encore avec la généralisation de la facture électronique. 

L’intégration croissante de flux de données dématérialisés soulève toutefois des questions : comment garantir la qualité des données intégrées ? Comment s’assurer de leur exhaustivité mais aussi de leur compatibilité avec le système d’information du cabinet, ou de leur conformité avec le RGPD ? Les sujets ne manquent pas. 

Toutes ces tâches relèvent du data controller, le responsable du traitement des données. Ce poste, qui devrait émerger dans les années à venir, nécessite bien entendu une excellente connaissance des outils d’acquisitions de données, mais aussi une curiosité permanente pour détecter une nouvelle solution plus adaptée, ou par exemple une meilleure façon d’enrichir un flux existant. 

Ce profil peut vous intéresser… si vous avez à cœur d’optimiser le traitement de vos dossiers en automatisant toujours davantage les tâches qui peuvent l’être, ou si vous avez l’habitude de convaincre vos clients d’adopter de nouvelles solutions numériques.

Le spécialiste de l’accompagnement administratif

On le répète souvent, les dirigeants de TPE/PME demandent toujours plus de proximité de la part de leur expert-comptable, particulièrement pour les aider dans la gestion quotidienne de leur entreprise. 

Ces dernières années, les évolutions réglementaires et technologiques ont facilité le développement de nouvelles missions autour de ce qu’on appelle parfois le « full service ». 

Pour développer ce champ de missions, les cabinets vont avoir besoin de collaborateurs proches de leurs clients, capables d’utiliser l’information comptable et financière pour apporter un accompagnement de proximité au dirigeant. Il peut s’agir de gérer les relances clients ou les paiements fournisseurs, certaines tâches de gestion des salariés, ou de facturation par exemple. 

Ce profil peut vous intéresser… si vous avez un excellent relationnel, et que vous parlez davantage gestion que comptabilité avec vos clients. 

Le responsable marketing du cabinet

La grande majorité des nouvelles missions qui s’ouvrent aux cabinets ne relèvent pas de la prérogative d’exercice. Les experts-comptables vont donc devoir, de plus en plus, convaincre les entreprises d’avoir recours à leurs services. En d’autres termes, ils vont devoir développer de véritables stratégies marketing

Quelles missions pour quels segments de clientèle ? Avec quelle stratégie de communication ? Faut-il développer une offre low cost ? Viser un marché de niche ? Lancer un blog ou une série de webinaires ? Voilà quelques exemples de questions auxquelles un responsable marketing doit répondre.

Ce poste nécessite bien évidemment des compétences particulières, que malheureusement, les diplômes de la filière de l’expertise comptable fournissent peu, voire pas du tout. Le collaborateur qui souhaite s’orienter vers ce type de poste peut donc envisager de se former, en concertation avec son manager. C’est d’ailleurs une excellente façon de montrer que vous avez conscience de la transformation en cours, et que vous ne comptez pas la subir ! Il est aussi recommandé de s’appuyer sur les ressources extérieures : les équipes Dext, avec nos référents dédiés, sont d’ailleurs là pour ça !

Ce profil peut vous intéresser… si vous avez l’habitude de détecter de nouveaux besoins chez vos clients et de remonter de nouvelles idées de missions. Mais aussi si vous avez des facilités en termes de communication et d’utilisation des outils digitaux.