Expert-comptable digital : Cabinet Lebot

Entretien avec Jérémy Lebot

  • Blog
  • >
  • Expert-comptable digital : Cabinet Lebot

Expert-comptable digital, Jérémy Lebot gère son propre cabinet d’expertise comptable, le cabinet Lebot à Nantes.

Nous vous proposons un entretien en sa compagnie pour découvrir sa vision du cabinet d’expertise comptable de demain et son point de vue sur le futur de la profession. Rendez-vous en fin de page pour l’entretien en vidéo !

Pour commencer, racontez-nous l’origine de votre cabinet

“Alors, jai créé mon entreprise il y a deux ans et demi dans le sud de Nantes. Nous sommes une équipe de 5 personnes et avons environ 140 clients qui sont tous sur Dext. Chez nous, c’est obligatoire. Nous avons dû stopper notre croissance après un an et demi, mais maintenant nous recommençons à accueillir de nouveaux clients grâce aux gains de productivité que nous avons réalisés en travaillant avec Dext.”

Pourquoi avez-vous fait le choix d’adopter Dext ? Quels sont les avantages que vous constatez aujourd’hui ?

“Au début, le problème était principalement le temps que nous perdions sur la gestion des comptes. Nous passions beaucoup de temps à collecter des documents, à les saisir manuellement, à les classer, à relancer les clients… Avec Dext, nous avons gagné 30 à 40% de notre temps. Voici un exemple concret : nous avons un client franchisé, qui regroupe 14 magasins. Pour régler chacun de ces dossiers il nous fallait 7 heures par mois, mais avec Dext nous pouvons faire le même travail en 4 heures. 

Ensuite, un autre avantage à souligner c’est l’intégration de Dext avec notre logiciel de comptabilité, ACD. Ça se fait vraiment en quelques clics et c’est un grand confort. En cas de contrôle fiscal, c’est super efficace. J’en ai eu un récemment, ils m’ont demandé une vingtaine de factures d’achat, en 2 minutes 30 secondes j’avais toutes les factures scannées grâce à Dext, je les ai envoyées au contrôleur, il m’a dit « merci de votre efficacité ».

C’est le traitement OCR qui rend l’outil si puissant. Il lit les informations des documents scannés et les traduit directement en écritures comptables. Donc il nous donne toutes les informations dont nous avons besoin et nous pouvons avoir confiance en son exactitude.”

Quel est votre processus d’intégration client ?

“Tout d’abord, nous sommes un cabinet 100% digital, donc il faut savoir que nous passons forcément par Dext, et que nous ne travaillons pas avec des clients qui ne sont pas prêts à automatiser leurs processus. Pour commencer nous présentons l’outil Dext au client pour lui montrer son fonctionnement, comment accéder à ses documents etc. Ensuite, nous vérifions les outils qu’il utilise déjà pour la vente pour être sûr que l’export se fait de manière automatique. 

Notre processus d’intégration est très simple et il s’agit tout simplement de nous assurer que le client est prêt à automatiser à 100%. En ce moment, nous refusons à peu près un dossier tous les 2 jours car nous voulons travailler avec des entreprises prêtes à jouer le jeu du digital. L’idée est simplement d’augmenter la qualité de nos services, mais également notre qualité de vie en gagnant du temps au quotidien.”

Au cours des 12 derniers mois, quels ont été les changements les plus importants pour votre cabinet ?

“Alors, en premier lieu je dirais le passage au zéro papier. En deux ans et demi, nous n’avons jamais imprimé un seul bilan. 100% PDF.

Aujourd’hui, 100% de nos clients utilisent Dext, ce qui n’était pas le cas il y a un an, et cela nous fait gagner beaucoup de temps sur chaque dossier. Au cours des derniers mois, nous nous sommes vraiment efforcés à optimiser notre utilisation de l’outil en explorant toutes les fonctionnalités disponibles et je pense que nous tirons vraiment le meilleur parti de tout ce que propose Dext.”

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents à l’heure actuelle ?

“Comme nous ne prenons que des clients venant d’autres cabinets, nous faisons souvent l’objet de comparaison et l’avantage d’utiliser les outils numériques nous distingue des autres cabinets qui n’ont pas fait le pas. A mon avis, c’est pour cela que les cabinets en avance sur nous sont peu nombreux. Lorsque vous êtes comparé aux concurrents, et que vous êtes le seul à utiliser cet outil, les clients voient rapidement la différence.

Nous utilisons également le logiciel ACD, nous avons pas mal de matrices, notamment les chèques déposés et les chèques émis, qui nous permettent d’automatiser cette partie. Nous faisons un copier-coller, et c’est automatiquement inscrit dans les comptes, et nous affectons automatiquement les flux bancaires dans les comptes. Disons simplement que nous avons des clients heureux ! Nous apportons quelque chose de nouveau à ce qu’ils ont déjà.

Lorsque je reçois des clients sur place, je leur présente Dext et ils le trouvent révolutionnaire. L’outil s’intègre très facilement à notre logiciel de production, donc dès qu’ils arrivent, je leur donne accès aux deux systèmes et cela facilite mille fois leur travail.”

Qu’avez-vous mis en place ces deux dernières années pour diversifier votre modèle économique ?

“En fait, nous avons fait le choix stratégique de développer des franchises dans le secteur du bâtiment. Nous nous sommes vraiment concentrés sur ce point, nous ne prenons plus de clients en dehors de ces franchises. Et dans l’immobilier, nous avons des petits comptes où nous voulons vraiment apporter une valeur ajoutée par rapport à ce qui se fait sur le marché. Et aujourd’hui, grâce à Dext, nous sommes capables d’établir un bilan de manière très simple, ce cela nous permet d’avoir le temps de conseiller le client pour apporter une vraie valeur ajoutée.

Nous facturons le même montant qu’un honoraire classique, 400 – 500€. Sauf que, grâce à Dext, nous pouvons passer une heure supplémentaire pour avoir une vue d’ensemble du dossier.

Nous avons senti qu’il y avait une niche que les autres cabinets d’expertise comptable n’exploitaient pas et que nous pouvions répondre à cette demande croissante facilement grâce à Dext. On a eu une centaine de dossiers immobiliers en deux ans et demi, et aujourd’hui, à l’aide de Dext, on est capable de faire des gains de productivité énormes. Donc au lieu de passer une heure à saisir les documents, c’est une heure où on regarde attentivement le bilan, et on regarde les informations en détail pour voir si on peut aider le client et lui apporter une vraie valeur ajoutée. Du coup, le bouche à oreille fonctionne, et nos clients nous recommandent à d’autres entreprises très souvent. Aujourd’hui, nos propres clients nous envoient un client dans l’immobilier tous les deux ou trois jours environ.”

Selon vous, comment la comptabilité va-t-elle évoluer au cours des 12 à 36 prochains mois ?

“Avec la Covid-19, nous nous dirigeons vers des résultats immédiats. Bientôt, les clients voudront des résultats mensuels ou trimestriels, très rapidement. Nous faisons les bilans en avril et nous n’avons pas encore terminé les bilans du 31 décembre dernier. C’est la pratique habituelle, mais les jeunes clients veulent déjà les résultats du premier trimestre en avril. Cela nous permet de faire des choix stratégiques, ou de réagir en fonction des résultats. C’est pour être au plus près du client que je ne veux pas grandir. Aujourd’hui, je suis maître de la qualité de ce que je produis, car je n’ai pas encore beaucoup de clients, et si je déléguais, j’aurais moins de contrôle sur cette qualité. 

Mais voilà, ça va tendre vers l’immédiateté du résultat. Les gens vont demander des indicateurs en temps réel, des tableaux de bord, pour connaître la marge, le cash-flow. Et cela, grâce à Dext et aux développements à venir, on va pouvoir le réaliser, ce qui est génial. On ne va pas seulement parler du passé, on va parler du présent et du futur et ça, c’est grâce aux outils digitaux.”