Collaborateurs, comment réagir face à la digitalisation ?

Ce troisième épisode de notre série avec B-ready qui suit un cabinet sur le chemin de la transition digitale met cette fois en lumière les collaborateurs. En effet, la transition digitale doit se mettre en marche au sein des cabinets d’expertise comptable, mais sans ses collaborateurs et collaboratrices, rien ne changera. De plus, les changements à venir, avec notamment la facture électronique, vont avoir un impact majeur sur les cabinets et sur le rôle des collaborateurs.
Comme vu lors du dernier épisode, il est crucial d’évoluer – mais comment réagir à ces changements en tant que collaborateur ?

Retrouvez un kit complet pour vous guider :

L’importance d’accueillir la digitalisation

Pour accueillir la digitalisation, il est important de comprendre les prochains défis de la profession. Le monde de la comptabilité a déjà connu de nombreux changements et a toujours su s’adapter. Aujourd’hui nous devons faire face au prochain grand challenge qu’est la généralisation de la facture électronique. Cela va entraîner 3 impacts majeurs :

  • La quasi disparition des pièces papier
  • Une importante diminution du travail de saisie
  • Moins de déclaration de TVA pour le cabinet

L’arrivée de la facture électronique aura un effet boule de neige. Pour les cabinets, elle se traduira principalement par une baisse du chiffre d’affaires issu des missions comptables traditionnelles. Si ces tâches plus conventionnelles tendent à disparaître, c’est bel et bien les collaborateurs qui seront directement impactés. Le taux d’occupation des équipes en cabinet va chuter drastiquement. 

Avec quelques années devant nous, il est essentiel de s’adapter maintenant. Mais quelle est la solution ? Un bon départ consisterait à adapter ses process de travail habituels sur les missions traditionnelles en adoptant de nouveaux outils digitaux qui permettent de digitaliser et d’automatiser. Ces solutions digitales vous donneront le temps nécessaire, cabinet comme collaborateurs, pour commencer à développer de nouvelles missions et de vous y former. 

Alors, quels changements pour les collaborateurs ? 

Avec la révision des processus traditionnels sur les missions comptables classiques, de nouveaux outils vont être implémentés. Ceux-ci auront pour principal objectif de faire gagner du temps aux collaborateurs et au cabinet de façon générale. 

Ces outils d’automatisation vont digitaliser la façon dont fonctionne le cabinet : moins de tâches de production manuelles, une comptabilité en temps réel tout au long de l’année, plus d’analyse des données clients, plus d’accompagnement des entreprises, etc.

Rien ne sert de lutter contre ces changements, car ils sont désormais inévitables, et la facture électronique en a fixé la date. Il va donc falloir s’approprier ces nouveaux outils pour en faire un avantage ! Ce temps libéré va permettre aux collaborateurs de développer leurs compétences pour maîtriser de nouvelles tâches dans le cadre des missions d’accompagnement : 

  • Analyse de données
  • Restitution des données 
  • Échanges plus réguliers avec les clients 
  • Prise en charge de leur administratif … 

Comment réagir au changement en tant que collaborateur ? 

“Le plus gros handicap, c’est vous, c’est l’autocensure.” 

Avant toute chose, il est important de comprendre que vous êtes votre plus gros frein dans ce processus de changement. Beaucoup disent ne savoir faire que de la comptabilité traditionnelle. C’est faux. 

Ayez confiance en vos compétences. Certes, vos diplômes ont peut-être quelques années, mais vos connaissances actuelles vous serviront encore, et il “suffit” simplement de développer de nouvelles compétences. Pour ce faire, il va évidemment falloir mouiller le maillot, mais c’est quelque chose que beaucoup ont déjà prouvé être capables de faire pendant la crise sanitaire. Personne n’avait anticipé ce changement brutal, et pourtant tout le monde a su s’adapter à de nouvelles méthodes de travail, à rassurer certains clients, à produire de nouveaux documents, etc. 

Alors, prenez les devants ! Vous êtes moteur dans le cabinet, faites en sorte de vous investir un maximum dans ce projet commun qu’est la transition digitale. Chacun y trouvera sa place selon ses affinités et ses compétences. Que souhaitez-vous faire dans le cadre de ce projet ? Quel rôle voulez-vous jouer dans les années à venir ? Que souhaitez-vous apporter à l’ensemble des équipes, à vos clients ?  

Pour conclure, comment adapter le rôle du collaborateur en cabinet en quelques points clés :

  • Identifier les compétences indispensables au collaborateur de demain pour mieux accompagner les chefs d’entreprises. 
  • Faire un point sur vos compétences et identifier celles qui sont susceptibles de vous manquer, celles que vous avez envie de développer et/ou de renforcer 
  • Échanger avec votre expert-comptable et/ou votre responsable et confronter vos points de vue
  • Choisir avec votre expert-comptable et/ou votre responsable des formations répondant à vos objectifs et à ceux du cabinet 
  • Échanger, échanger… échanger ! 

Avec l’arrivée de la facture électronique, le rôle du collaborateur va évoluer, les besoins des clients vont s’adapter, et le modèle économique des cabinets va devoir changer. L’heure du changement est maintenant, et cela passe par une révision des processus, une adoption de nouveaux outils digitaux, et le développement de nouvelles compétences et de nouvelles missions. 

Quelle mission développer ? Nous vous avons préparé 12 exemples concrets, et déjà mis en place par des cabinets français. Découvrez-les dans cette étude.